Dimanche 29 octobre

la nuit a fait repli avec les premiers
froids de la
saison
on marche dans les feuilles les
brindilles les bois
morts quelque chose
bouge encore un peu
d’air
sans doute sinon
à l’arrière des yeux la
vision un
chevreuil une famille de
marcassins 
les habitants
du lieu
on fait silence loin pour
pas faire
fuir
la vie
paisible
on recoud les paupières avec la
lumière et 
le vide ce qui
demeure

Écrire commentaire

Commentaires : 0